Edito par le Père Courtois

9 Juin 2020

La période du confinement a été l’occasion pourbeaucoup d’un rapport différent au temps, à la création etaux autres. Tous les soignants et les professions « au front »ont été plus qu’occupés, et ils ont certainement besoin maintenant de trouver du temps pour eux-mêmes après s’être tellement donnés aux autres. Mais pour tous les autres justement, le confinement a été l’occasion d’expérimenter, ou pas, que le temps un peu ralenti est une source de paix pour le corps et l’esprit. De même,combien de personnes ont redécouvert la nature, entendu les oiseaux … bref ont vu ce qui est donné tous les jours mais que nous ne savons pas toujours voir. Et enfin, les autres dont nous nous plaignons parfois, sont nécessaires à notre bonheur, car nous ne pouvons pas vivre sans relations. Même si votre confinement a été difficile, pensez par exemple aux personnes qui ont été totalement isolées, personnes retraitées ne pouvant sortir de leur chambre … Bref, le temps, la nature, les autres, tout est lié, comme l’a écrit le pape François. A nous de retrouver une relation plus vivante avec Dieu, pour nous permettre d’établir des relations plus vraies et vivantes avec la nature qu’il a créée, avec les autres hommes qui sont aussi ses enfants et nos frères.

Père Eric Courtois