L’Avent commence le quatrième dimanche avant Noël, soit le dimanche 1er décembre 2019.

Il marque l’entrée dans une nouvelle année liturgique. Celle-ci commence chaque année avec ce temps qui précède Noël et s’achève une année plus tard à la même période.

 Bien plus qu’un temps de préparation à la fête de Noël, la naissance de Jésus-Christ, l’Avent dure quatre semaines et les chrétiens célèbrent l’avènement glorieux du Seigneur (sa naissance à Bethléem dans le passé, sa venue dans les cœurs par la grâce, et son retour glorieux à la fin des temps.)

L’Avent et Noël font donc mémoire de la manifestation de Dieu dans l’histoire des hommes, c’est un temps de joie.Cette joie ne vient pas seulement de la naissance de l’Enfant Jésus, mais surtout de ce qu’elle signifie : « Dieu avec nous », comme on l’entendra le quatrième dimanche de l’Avent pendant la lecture de la prophétie d’Isaïe : « Le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la jeune femme est enceinte, elle enfantera un fils, et on l’appellera Emmanuel », c’est-à-dire : Dieu-avec-nous. Dieu se fait homme parmi les hommes.

Pendant ce temps, chaque croyant est invité à prendre conscience de cette vérité qui retentit comme un appel pour le salut : Réveille-toi ! Rappelle-toi que Dieu vient maintenant ! 

Dans cette perspective, l’Avent est un temps qui doit être vécu en communion avec tous ceux qui croient en un monde plus juste et plus fraternel, en vue d’un avenir de justice et de paix.

Une tradition veut qu’on prépare quatre bougies qu’on allume au long des quatre dimanches de l’Avent.

Le premier dimanche, la bougie symbolise le pardon à Adam et Eve : « Veillez, parce que vous ne savez pas le jour où le Seigneur viendra. » Mt 24, 42

Le deuxième dimanche, la bougie symbolise la foi des Patriarches en la Terre Promise : « Convertissez-vous, car le Royaume de Dieu est tout proche ». Mt 3, 2

Le troisième dimanche, la bougie symbolise la joie de David, célébrant l’Alliance avec Dieu : « Es-tu Celui qui doit venir ? » Mt 11, 3

Le quatrième dimanche, symbolise l’enseignement des Prophètes, annonçant un règne de paix et de justice : « Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit ». Mt, 24